Waterville, 15 novembre 2013

Projet éco-domiciliaire Le Champ des Possibles : une première habitation sort de terre !

C’est à la mi-octobre qu’a été complétée la première maison modèle du projet éco-domiciliaire Le Champ
des Possibles à Waterville, ce charmant village situé à proximité de Sherbrooke en Estrie. Visant la
certification LEED, niveau Or, cette charmante habitation de facture architecturale patrimoniale de deux
étages a déjà trouvé ses heureux propriétaires qui y seront bien au chaud cet hiver. Habillée d’une
toiture d’acier galvanisé peinte et d’un revêtement d’épinette séchée et peint en usine, sa conception de
type solaire passive bénéficie de murs à ossature double, isolés par dix pouces de cellulose, procurant
un facteur de résistance thermique de R-40. Le plafond atteint pour sa part R-60 et l’ensemble de la
maison est chauffée par un plancher en béton teint et vernis à chauffage hydraulique radiant, qui joue
aussi le rôle d’accumulateur thermique passif.

Étienne Ricard, directeur de la conception chez UrbanÉco, a accordé un soin particulier aux éléments de
finition, qui mettent à l’honneur les matériaux recyclés et locaux ainsi que la collaboration avec des
artisans régionaux. Tous les matériaux, peintures, huiles et enduits sont aussi choisis pour leur faible
émissivité de composés organiques volatils (COV), créant ainsi un décor intérieur chaleureux et sain
pour ses habitants.

Le bois et l’ardoise, deux matériaux disponibles en abondance en Estrie, sont des thèmes dominants du
design intérieur. Des armoires de cuisine et une vanité de salle de bain signés par Ghislain Ratelade, de
l’atelier Éclisse Ebénisterie d’art, confèrent une nouvelle vie résidentielle à du bois de grange récupéré.
Un lavabo sculpté dans un bloc d’ardoise de chez Rocambole semble trôner fièrement dans une salle
de bain ou on retrouve aussi au plancher et aux murs de l’ardoise et du bois récupéré. On accède à
l’étage par un magnifique escalier de bois massif huilé, confectionné à partir de bois provenant de
poteaux d’utilité publique recyclés.

Des comptoirs d’ardoise à la cuisine, plancher de pin huilé à l’étage et un intérieur ouvert et lumineux,
complètent le tableau, qui est protégé par des fenêtres de plein bois avec extrudé extérieur
d’aluminium, muni de vitrage double au gaz argon et pellicule de basse émissivité, certifié Energy Star
zone C.

À propos du projet éco-domiciliaire Le Champ des Possibles

À Waterville, le projet d’urbanisme écologique intégré « Le Champ des Possibles » redessine avec
audace le mode de vie des communautés périphériques. Situé dans la charmante municipalité de
Waterville, à une quinzaine de minutes de la ville de Sherbrooke, ce développement prévoit une
vingtaine d’habitations. La conception et la construction des habitations se feront de façon à permettre
leur certification d’impact environnemental réduit sous le système LEED. Ce système de certification
par tierce partie indépendante est le plus utilisé et le plus reconnu dans le monde actuellement.
Tournés vers le soleil, les bâtiments sains et écologiques offriront des formes patrimoniales aux
textures naturelles.

Une approche de réduction des impacts environnementaux en termes d’aménagement de quartier
passe idéalement par une densification urbaine. Ainsi le promoteur UrbanÉCO inc.
(http://urbanecoconstruction.ca/), la ville de Waterville et la MRC de Coaticook ont collaboré afin
de modifier le zonage de résidentiel à habitations isolées à un zonage résidentiel incluant
aussi du multifamilial (jumelé, duplex, triplex et maisons en rangée). Ceci a notamment permis de
diviser par presque quatre la quantité de rues prévues au départ dans les cartons de la ville et donc de
réduire de façon non-négligeable les coûts des infrastructures et des services d’utilité publique.
Les sommes ainsi économisées par la densification ont été réinvesties par les promoteurs pour la
création d’un parc de deux acres appartenant à tous les résidents du projet, regroupés sous un syndicat
de copropriétaires. Une charte écologique et d’intégration architecturale très élaborée à laquelle
adhèrent tous les copropriétaires complètent l’approche et permettra aussi de réduire encore
davantage l’impact de cette communauté sur son environnement tout en favorisant la conservation et
l`aménagement d’un milieu naturel inspirant.

Cette charte environnementale prévoit notamment la mise en conservation de bandes boisées et des
dispositions sont prévues en regard de l’aménagement et de l’entretien des terrains pour favoriser un
milieu respectueux de l’environnement et de ses habitants.
L’aménagement urbanistique de ce développement permet ainsi de concilier l’écodéveloppement et
l’efficience économique, tout en favorisant la vie communautaire. Et donc de boucler l’équation du
développement durable. Quadrature du cercle? Non, pensez plutôt : Le Champ des Possibles!

Faits saillants du projet Le Champ des Possibles

– Quartier écologique d’une vingtaine d’habitations dans un cadre de vie champêtre
– Habitations certifiées LEED
– Haute performance écoénergétique
– Grande qualité de l’air intérieur
– Matériaux nobles et durables
– Zone verte protégée et charte écologique commune
– Espace vert en copropriété de plus de 90 000pi2
– Aqueduc et égouts municipaux

À propos d’UrbanÉco

UrbanÉco développe des projets éco-résidentiels, conçoit et construit des habitations saines et
écologiques. UrbanÉco fournit ses services dans les domaines de la construction résidentielle et
commerciale neuve, et pour les projets de rénovations et d’agrandissements. Ces services incluent :
– Conception, mise en plan et estimé des coûts
– Recherche d’aides financières liées à l’écoconstruction et gestion de dossiers de certification (LEED, Novoclimat et autres)
– Gérance de projet et suivi de chantier
– Construction et réalisation clé en main de projets de construction résidentielle ou commerciale

Contact :
UrbanÉco
François Gourdeau
Tel. : (819) 432 6518
Courriel : f.gourdeau@urbanecoconstruction.ca

Imprimez le document d'information